#PLIB2019_La fille qui tressait les Nuages

janvier 16, 2019
Ce livre est une pépite et m'a be coup surprise , je l'ai adoré...
Je ne vous en dis pas plus pour ne pas biser le charme. 




Auteur: Celine Chevelt

Edition: Le Chat Noir

Catégorie: Contemporain / Dramatique

Nombre de Pages: 285

#PLIB2019

#ISBN9782375680797


Résumé:



Saitama-ken, Japon.
Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s'enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets.
Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…
Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.




Avis:


Dans ce roman,  la couverture  m'attirer par cette belle nuance de couleurs pastels et je l'a trouve  vraiment magnifique.
 Je n'ai pas était l'une des première lectrice à être attiré par ce livre mais après l'avoir  commencé je n'ai pas pu le lâcher...
J'ai aimé  m'évader en Asie sur l'île du Japon et faire la connaissance de Julian  qui pleure la disparition de sa copine  Haru , la petit soeur de son meilleur ami  Souichiro.


En commençant cette histoire de ne m'attendait pas du tout à cette tournure dans ce roman et j'avoue avoir était surprise aux fil des chapitres. Le résumé nous dévoile très peu de détail et la couverture et poétique et romantique. La plume de l'auteur m'a beaucoup plu. 
Le livre parle d'un mystère autour d'une famille et  l'intrigue bien ficelé et à la fois surprenante et captivante. Lorsque j'ai commencé cette lecture je n'ai  plus pu la quitter.

L'auteur m'a agréablement surpris au fil des pages et chapitres et la fin est en plus inattendu. 
L'histoire commence de façon anodine par la perte d'une amie et soeur ; les adolescents essaie de reprend goût à la vie en continuant leur routine quotidien et se soutenant chacun. 
                                             
                                                    

Mais Julian a dû mal à surmonter cette épreuve émouvantes et Haru lui manque terriblement...
Mystère, intrigue, drame familial et enquête sont aux rendez vous avec multiples rebondissements.

Je vous rassure il ne fais pas peur et n'a pas un aspect horrifique mais plutôt thriller psychologique.
 Au fil de l'histoire, les mystères deviennent plus sombres et peuvent être angoissant.
Coté personnage, Souichiro m'a parut un peu trop sur de lui, Akiko est une jeune fille effacée et curieuse et timide c'est Akiko qui m'a le plus touché,  Julian est très peu sur de lui et sensible et Haru est  prétentieuse , j'ai eut de mal à m'attacher à elle.

                                               
Le texte est très poétique en lui même et m'a beaucoup plu , c'est très onirique.
Une fois fini j'ai eut qu'une envie lire à nous un autre livre de Celine Chevelt car j'ai eut un gros coup de coeur pour son livre qui m'a permis de sortir de mon style littéraire  










Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.